allaitement

Lait maternisé : lequel choisir pour votre enfant ?

Pour des raisons personnelles, sociales ou médicales, vous avez décidé de mettre votre bébé au lait maternisé. Plus connus sous le nom de préparations pour nourrisson, ils représentent des alternatives au lait maternel. Au regard de leur rôle nutritionnel déterminant dans le développement de votre bébé, le choix du lait maternisé doit se faire dans les règles. Êtes-vous sur le point de choisir celui de votre bébé ? Suivez ces conseils.

Le lait maternisé selon LA SOURCE

La plupart des préparations pour nourrissons disponibles dans le commerce sont à base de protéines de vache. Cependant, on retrouve aussi des laits maternisés à base de protéines de chèvre ou de protéines végétales.

A lire en complément : Allaitement prolongé : comment contrer les remarques

À base de protéines de vache

Il s’agit de laits de vache écrémés enrichis de stabilisateurs et d’émulsifiants dont le rôle est de faciliter le mélange des liquides et de l’eau lors de la préparation du biberon. Si c’est le lait de vache qui est utilisé pour ce type de laits maternisés, c’est parce que c’est celui qui se rapproche le plus du lait maternel en termes de composition. Il contient essentiellement :

  • des acides gras ;
  • des huiles végétales (colza, soja, coco, palme, tournesol…) ;
  • du lactose, un sucre naturel présent dans le lait ;
  • des sucres tels que le fructose, du sirop de maïs ou de la maltodextrine ;
  • des acides amenés et des enzymes ;
  • des minéraux et des vitamines ;
  • des probiotiques.

Un bébé qui est né à terme et chez qui n’a été détecté aucun problème de santé ni d’allergie peut valablement prendre un lait en poudre à base de protéines de vache.

A lire en complément : Allaitement mixte : comment alterner lait maternel et lait en poudre ?

À base de protéines de vache hydrolysées

Cette catégorie regroupe les préparations à base d’hydrolats de protéines de vache, c’est-à-dire des protéines prédigérées. Le but est de limiter les risques allergéniques chez les nourrissons ayant une intolérance au lactose. Leur consommation permet aussi de prévenir l’apparition d’allergies auto-immunes.

À base de protéines de chèvre

Depuis 2015, les préparations infantiles à base de lait de chèvre sont autorisées à la vente dans la zone euro. Elles sont fabriquées de sorte à conserver les qualités intrinsèques du lait de chèvre brut et sont ensuite enrichies de diverses façons pour s’adapter le plus possible aux besoins des nouveau-nés. Sur le plan nutritionnel, le lait à base de lait de chèvre contient :

  • des protéines ;
  • des lipides ;
  • des sucres ;
  • des vitamines ;
  • des micronutriments.

Les laits infantiles à base de protéines de chèvre peuvent être utilisés pour les bébés qui ne supportent pas les préparations à base de lait de vache. Il apparaît qu’ils sont également plus digestes, ce qui permet de limiter les reflux gastro-œsophagiens.

Le lait maternisé selon leur composition

La plupart des laits maternisés ont une composition générale identique. Il convient toutefois de préciser que leur composition varie d’une marque à l’autre. De plus en plus de fabricants proposent des versions enrichies à divers nutriments en fonction des carences détectées chez le nourrisson à la naissance.

Enrichi aux probiotiques

Tous les laits artificiels à base de lait de vache ne contiennent pas de probiotiques. Si vous envisagez d’allaiter exclusivement votre bébé au lait artificiel, optez pour un lait avec le meilleur taux de probiotiques. Ils sont naturellement présents dans le lait maternel, notamment le colostrum qui est le premier lait. Il en aura besoin pour développer un système immunitaire solide ainsi qu’une flore intestinale optimale afin d’éviter les adhérences.

Enrichi au fer

Si votre bébé est né avec un faible poids à la naissance et/ou est allaité exclusivement au lait maternel, il faudra acheter le lait maternisé avec la plus forte teneur en fer. Choisissez un lait enrichi en fer. Il faut au minimum 1 mg par 100 calories ou 0,67 mg par 100 ml de lait.

Enrichi en ADH

Toutes les préparations pour nourrissons ne contiennent pas non plus la même quantité d’oligosaccharides et de protéines. Il en existe avec un taux d’acides gras, notamment l’acide arachidonique (ARA) et l’acide docosahexaénoïque (ADH), plus importants. Ceux-ci ont pour avantages d’améliorer le développement psychomoteur et mental ainsi que la visibilité des bébés. Ce type de lait maternisé convient tout à fait aux nourrissons nés de manière prématurée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *