Grossesse

Comment soigner une infection urinaire pendant la grossesse ?

Le plus beau cadeau que des parents puissent recevoir, c’est un enfant ! Une maison peut avoir une très belle architecture et être aménagée avec raffinement. Mais si elle n’est pas égayée par les rires d’un enfant, elle reste sans vie. Toutefois, la grossesse reste une période très délicate chez de nombreuses femmes. Ces dernières sont plus sensibles sur le plan émotif. Certaines odeurs peuvent également apporter de l’inconfort, voire même des nausées. En outre, les femmes enceintes doivent veiller à adopter un bon régime alimentaire qui permet au bébé de recevoir tous les éléments nutritifs nécessaires à son bon développement. De nombreux médicaments sont également à éviter, ou doivent être pris sous surveillance médicale. Mais encore, l’état de santé générale peut être fragilisé par la maternité. C’est tout un bouleversement qui s’opère dans le corps de la future maman. Et parfois, des infections urinaires peuvent survenir. Mais comment soigner une infection urinaire pendant la grossesse ? Quels en sont les symptômes ? Comment prévenir une cystite ? Autant d’interrogations qui méritent qu’on approfondisse le sujet.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Une infection urinaire est causée par une bactérie qui vient polluer les urines, habituellement normales. Ce microbe pénètre dans l’urètre (un petit tube qui part de la vessie et qui sert au transport des urines) pour venir se loger dans la vessie. Dans un tel cas de figure, on parle de cystite.

Souvent, il peut arriver que les bactéries localisées dans la vessie progressent jusqu’au niveau des reins, grâce aux uretères. Cette affection est dénommée pyélonéphrite.

Les germes responsables d’une infection urinaire se situent aux alentours des parties génitales de la femme. Pour celle-ci, l’urètre est très proche du vagin, ainsi que de l’anus. Par conséquent, ces microbes peuvent venir l’infecter très facilement, car la distance n’est pas très grande.

Pourquoi la grossesse favorise-t-elle les infections urinaires ?

Les trois premiers mois de la grossesse sont la période la plus favorable à l’apparition d’une infection urinaire chez la femme enceinte. Cela s’explique par les changements chimiques qui ont lieu dans les urines. Celles-ci ont une acidité moindre et elles deviennent plus sucrées.

Qui plus est, la hausse du taux de progestérone dans le corps de la femme enceinte augmente les risques d’infections. En outre, au tout début de la maternité, les voies urinaires perdent de leur vitalité. Il faut comprendre par là que le débit urinaire devient moins rapide, ce qui fait que les urines restent plus longtemps dans la vessie.  Une telle situation permet le développement des bactéries. Ce qui conduit inévitablement  à une infection urinaire.

Mais encore, les femmes qui souffrent de diabète sont encore plus exposées à ce type de pathologie. Et celles qui sont sujettes aux cystites, même en dehors des périodes de grossesse, ont de fortes probabilités de contracter une infection urinaire lorsqu’elles tombent enceintes.

Quels sont les symptômes qui laissent présager une infection urinaire ?

Généralement, aucun signe avant-coureur ne permet de détecter une infection urinaire.  Cependant, certains symptômes peuvent alerter la future maman. Il s’agît notamment d’un besoin irrépréhensible d’uriner.  La personne a du mal à se retenir, mais quand elle va aux toilettes, c’est parfois de petites gouttes qui sortent.

De plus, on peut ressentir une désagréable sensation de brûlures lorsqu’on fait pipi. Parfois, une certaine lourdeur est notée au bas ventre. L’urine peut également avoir une certaine odeur, et de la fièvre peut apparaître.

Comment soigner une infection urinaire durant la grossesse ?

Une infection urinaire se soigne généralement grâce à des antibiotiques. Les cas de pyélonéphrite requièrent une hospitalisation de la femme enceinte.

Mais dans le cas d’une cystite, certains remèdes naturels peuvent également être mis à profit. On peut notamment citer le D-mannose. Proche parent du glucose, ce dernier est un sucre simple. On en trouve dans de nombreux fruits tels que les oranges, les pommes, les pêches ou encore les myrtilles.

Comment prévenir une infection urinaire chez la femme enceinte ?

Pour prévenir une infection urinaire durant la grossesse, il est conseillé aux futures mamans de boire énormément d’eau. Elles peuvent consommer des aliments riches en D-mannose. Il faut également éviter de retenir les urines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *