Bébé

La bronchiolite

La bronchiolite est une maladie très fréquente chez les nourrissons. Dans la plupart des cas, elle n’est pas très grave mais nécessite quand même la prise de certaines précautions. La bronchiolite peut atteindre les tout petits dès leurs premières semaines. Il s’agit d’une infection virale respiratoire des bronchioles. Afin de cerner au mieux cette pathologie et les mesures à prendre, je vous invite à bien lire cet article !

Comprendre la bronchiolite

La bronchiolite est une maladie hivernale et printanière pouvant atteindre les nourrissons de 0 à 2 ans. Elle est causée par un virus très contagieux appelé VRS (ou virus respiratoire syncitial) infectant les petites bronches terminales des poumons, c’est-à-dire les bronchioles. Ces dernières sont affectées par des sécrétions provoquées par le virus. Du coup, elles ne permettent plus à l’air de circuler librement. Cela entraine des encombrements respiratoires.

La bronchiolite se contracte par voie aérienne, par l’intermédiaire des objets ou encore des baisers. Souvenez-vous que le virus sur la peau ne survit que 30 minutes. En revanche, il demeure plusieurs heures sur les objets ! Souvent cette maladie respiratoire commence par un rhume, puis se convertit progressivement en bronchiolite. Vous allez constater que votre bébé a du mal à respirer, présente de la toux sèche, ensuite grasse. Il peut également se sentir très fatigué. L’autre symptôme est que l’enfant éprouve de la difficulté à s’alimenter. Parfois, la toux incessante peut conduire à des vomissements fatigants. Pour de nombreux enfants, la bronchiolite est bégnine mais les conséquences peuvent être importantes pour les plus jeunes. Alors, comment traiter la bronchiolite si votre bébé est déjà atteint ?

bronchiolite enfant malade

Traitement et prévention

Une bronchiolite non soignée rapidement peut être très dangereuse pour les nourrissons. Elle se traite entre 5 et 10 jours. Mis à part la consultation d’un médecin, quelques gestes d’hygiène aide à limiter la maladie comme :

  • Bien aérer la chambre du bébé
  • Ne pas échanger ses tétines ou ses biberons avec ses frères
  • Surveiller s’il mange correctement et lui proposer un biberon d’eau
  • Lui laver régulièrement son nez avec du sérum physiologique
  • L’éloigner des personnes malades et de la fumée de cigarette afin d’éviter que la maladie n’empire
  • Vous laver les mains avant de vous occuper de lui
  • Coucher le bébé sur le dos en soulevant son matelas d’une façon légère avec un coussin placé juste en dessous

Surtout, n’oubliez pas de surveiller l’état de votre enfant. S’il s’est amélioré ou s’il s’a empiré, ce qui nécessite une nouvelle consultation.

La meilleure façon de prévenir la bronchiolite est de toujours se laver les mains. Si vous êtes enrhumé, portez un masque durant les tétées. Afin d’éviter les problèmes liés à l’éternuement, vous devez vous positionner à côté mais non en face du bébé. Ceci est également valable pour la grande sœur ou grand frère de l’enfant. Plus important encore, éloignez le nourrisson des personnes porteuses du virus.

L’épidémie de la bronchiolite se propage en France et 11 régions métropolitaines sont les plus concernées. Vous pouvez vous rendre ici http://www.doctissimo.fr/grossesse/news/La-bronchiolite-se-propage-en-France pour en savoir plus. L’an dernier, elle a duré quinze semaines. Pendant cette période, 9 000 appels pour bronchiolite touchant des enfants de moins de deux ans ont été enregistrés par SOS Médecins. Les services d’urgence ont enregistré plus de 46 000 consultations pour bronchiolite de la même catégorie dont 38% étaient suivies d’une hospitalisation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *